SLA – Polyneuros propose des kits de diganostics pour les maladies neurogènes

La société Bordelaise Polyneuros, spécialisée spécialisée en immunochimie et en immunopathologie a mis au point un test ELISA à destination des laboratoires et centres de recherche et plus largement des praticiens de santé.

 

Une approche combinée et multi-cible:

Polyneuros est parti du constat d’un déficit de diagnostics des maladies neurodégénératives. En effet, il n’existe pas à l’heure actuelle de diagnostic unique, le plus souvent une combinaison de plusieurs examens comme l’EMG, l’ALSAQ-40 et l’IRM qui débouchent généralement sur des diagnostics tardifs.

Le SLA pour Schlérose Latérale Amyotrophique est une maladie neurologique affectant les cellules nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. La maladie affecte le lien entre le cerveau et les cellules nerveuses qui assurent la motricité par la contraction volontaire des muscles. Appelée également « maladie de Charcot » nom du scientifique qui l’a décrite pour la première fois, cependant cette appellation engendre souvent une confusion avec une autre pathologie, pour cette raison, il est préférable d’utiliser également le terme de maladie de Lou Gehrig, nom d’un célèbre joueur de base-ball décédé de cette maladie.

Définition simple de la SLA ou Sclérose Latérale Amyotrophique

La SLA ou Sclérose Latérale Amyotrophique est une maladie Neurodégénérative grave dont l’évolution progressive est responsable de paralysies extensives, conduisant au décès en moyenne 24 à 36 mois après le diagnostic. Dans 70% des cas les causes de décès sont identifiées comme conséquences d’une insuffisance respiratoire restrictive sévère.

Qui et combien de personnes sont affectées par la Sclérose Latérale Amyotrophique ?

Dans le cadre de la SLA, la période entre les premières manifestations cliniques et la confirmation du diagnostic peut-être particulièrement longue ( jusqu’à 14 voir 21 mois). La SLA est une maladie rare ou « Orphan Desease » avec environ 2500 nouveaux cas par an en France et affecte une population de d’environ 8000 patients sur le territoire national. Le monde du sports de haut niveau est particulièrement touché à l’image de nombreux joueurs de Rugby et de tennis. Affection touchant plus de 650 000 personnes dans le monde. L’évolution naturelle aboutit au décès, avec une médiane de 40 mois et des extrêmes de 6 mois à 15 ans.

Symptômes et évolution de la maladie de Charcot

Cette Maladie se caractérise par l’association de manifestation traduisant la souffrance des neurones moteurs centraux- NMC (hypertonie spastique) et des neurones moteurs spinaux- NMP (déficit de force et amyotrophie) pouvant toucher tous les territoires moteurs des membres (formes périphériques), de l’Oropharinx (forme bulbaire) et du tronc (atteinte respiratoire initiale).

Equipe de Jran-Pascal Zambaux dans les laboratoires Polyneuros

Le test de diagnostic novateur de Polyneuros

Le test ELISA mis au point par Polyneuros est proposé sous la forme d’un kit ayant 2 applications. Tout d’abord, le kit peut être utilisé comme  diagnostic primaire de la SLA ou d’autres pathologies neurodégénératives comme la maladie de Parkison ou d’Alzeimer ensuite le test peut être utilisé également pour confirmer le diagnostic de la SLA et l’associer au suivi de patient. En effet, le kit peut être également être utilisé pour suivre l’évolution de la maladie durant la phase de traitement.

Jean-Pascal Zambaux, CTO de Polyneuros explique comment fonctionne le test:  » Grâce à la détection d’anticorps circulants spécifiques dans le sérum sanguin humain, nous sommes en mesure de détecter la maladie avec une grande précision. Le test permet l’identification des anticorps circulants spécifiques pour les maladies neurodégénératives après test ELISA indirect et interprétation des algorithmes.  »

En effet le test ELISA de Polyneuros utilise des anticorps monoclonaux pour diagnostiquer la SLA au stade primaire. Le test évalue la quantité d’anticorps IgA, IgM et IgC circulant dans le sang des patients et permet ainsi le diagnostic de la maladie. Les néoantigènes et antigènes sont révélés lors de perturbations de l’homéostasie.

Le dosage des anticorps circulants permet de comprendre les mécanismes physiopathologiques associés aux différentes pathologies étudiées et de visualiser l’évolution de la maladie. Elle permet également de définir un ou plusieurs profils spécifiques associés aux pathologies humaines ou à des modèles animaux. Enfin, elle permet d’établir des spécificités en terme de marqueurs associés à une ou plusieurs pathologies pour développer des diagnostics rapides.

Les kits de diagnostic sont composés d’une plaque ELISA Maxisorp NUNC 96, d’un puits à fond plat non stérile et d’un sachet dessicant. Le tout emballé dans un sachet aluminium scellé.

Polyneuros, une biotech Française pleine de promesses

Les activités  de la société Polyneuros sont reconnues dans le monde de la recherche  et propose également des thérapies contre la SLA.  Le projet de thérapie de Polyneuros vise les pathologies dégénératives la SLA, la SEP ou encore la maladie de Parkinson. Le traitement proposé par Polyneuros se base sur la conjugaison d’anticorps monoclonaux, des composés de Poly L Lysine (PLL) avec des molécules d’Acide gras, Antioxydants entre autres. L’administration peut se réaliser sur du long terme car elle est prodigué à faible dose et ne produit pas d’effets secondaires. Les résultats sont prometteurs, on constate une augmentation de la survie des patients ainsi qu’une amélioration de la fonction motrice.

Pour plus d’informations sur Polyneuros, vous pouvez consulter leur fiche détaillée pour des précisions sur leurs activités, siège social, forme juridique.