Infos Biotech – Mise à jour sur les virus des plantes susceptibles de traiter le diabète, l’arthrite et la biotechnologie des cultures (20 mai 2020)– Act-in-biotech

20 mai 2020

Une équipe de recherche italienne a étudié la conception et la synthèse de nanoparticules de virus végétaux avec des peptides associés au diabète et à la polyarthrite rhumatoïde. Leur objectif est de repenser les nanoparticules et de démêler les bienfaits thérapeutiques des deux maladies auto-immunes.

L’équipe scientifique est dirigée par l’Université de Vérone avec l’aide du John Innes Center, qui a développé des constructions de virus de la mosaïque du niébé pour lutter contre le diabète. Ils ont également utilisé des peptides du virus du bosquet de tomates épais pour lutter contre la polyarthrite rhumatoïde. Les virus végétaux sont connus pour avoir des nanostructures auto-assemblées avec des coques polyvalentes et génétiquement programmables. Ses nanoparticules virales (VNPs) peuvent être programmées pour incorporer des séquences pour des fonctions spécifiques.

Les scientifiques ont pu observer que les deux PNV ont le potentiel de moduler la réponse du système immunitaire. En utilisant des modèles animaux pour tester les réponses, ils ont découvert que le mécanisme lié aux peptides dans lequel les PNV agissent comme échafaudage et adjuvant a un mécanisme d’action qui se chevauchent, soutenant ainsi l’idée que les nanoparticules recombinantes peuvent prévenir le diabète et améliorer arthrite. C’est une opportunité pour de futures recherches sur les virus végétaux utilisés pour le traitement clinique des maladies auto-immunes humaines.

L’article complet est publié dans Avancées scientifiques avec des rapports de Centre John Innes.

Tu pourrais aussi aimer:

Source: Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *