Infos Biotech – Le roxadustat démontre une non-infériorité par rapport à la darbépoétine en phase 3 DOLOMITES Étude de l’anémie chez des patients adultes non dialysés atteints d’insuffisance rénale chronique– Act-in-biotech

  • L’étude répond au critère principal qui démontre la non-infériorité du roxadustat à la darbepoetin pour corriger et maintenir les taux d’hémoglobine.
  • Résultats présentés aujourd’hui en séance orale au Congrès virtuel 2020 de l’Association européenne du rein – Association européenne de dialyse et de transplantation

TOKYO, 8 juin 2020 / PRNewswire / – Astellas Pharma Inc. Astellas Pharma Inc. (TSE: 4503, président et chef de la direction: Kenji Yasukawa, Ph.D., « Astellas ») a annoncé aujourd’hui les résultats de l’étude de phase 3 DOLOMITES, qui évalue l’efficacité et l’innocuité du roxadustat par rapport à la darbepoetin alfa pour le traitement de l’anémie chez les patients adultes non-dialysés (NDD) atteints de maladie rénale chronique de stade 3 à 5 (IRC) (Résumé: MO001). Données présentées lors d’une présentation orale à 57e Le congrès virtuel de l’European Kidney Association-European Association of Dialysis and Transplants (ERA-EDTA), qui a eu lieu du 6 au 9 juin 2020, a montré la non-infériorité du roxadustat par rapport à la darbepoetin alfa dans la correction des niveaux d’hémoglobine au cours des 24 premières semaines de traitement (89,5% contre 78,0%; une différence de 11,51% [95% confidence interval (Cl): 5.66%, 17.36%]), répondant à l’objectif principal de l’étude avec une limite inférieure de l’IC à 95%> 0.

Les critères d’évaluation secondaires ont été hiérarchiquement testés pour déterminer la non-infériorité et la supériorité. La supériorité du roxadustat sur la darbépoétine alfa a été démontrée par une diminution du cholestérol des lipoprotéines de faible densité avec une différence moyenne minimale (LSM) de –0,403 mmol / L (IC à 95% –0,510, –0,296; [P<0.01]) et à temps jusqu'à la première utilisation intraveineuse de fer avec un rapport de risque (HR) de 0,45 (IC à 95% 0,26, 0,78; [P=0.004]) La non-infériorité du roxadustat à la darbépoétine alfa a été démontrée pour la pression artérielle moyenne avec une différence de LSM de –0,372 mmHg (IC à 95%: –1,587, 0,842) et le temps jusqu'à l'apparition de l'hypertension (HR = 0,83; [95% CI: 0.56, 1.22]) En ce qui concerne l'innocuité, l'incidence globale des événements indésirables résultant du traitement était comparable entre le roxadustat et la darbepoetin alfa (91,6% et 92,5%, respectivement). Une analyse non confirmative des événements cardiovasculaires indésirables majeurs (MACE) / MACE plus angor instable hospitalisé et des résultats de l'insuffisance cardiaque congestive hospitalisée (MACE +) a montré des estimations des points HR de 0,81 (IC à 95%: 0,52, 1,25) et 0,90 ( IC à 95% 0,61, 1,32).

« L’objectif du traitement de l’anémie dans l’IRC est d’augmenter et de stabiliser les taux d’hémoglobine, cependant, jusqu’à la moitié des patients atteints d’anémie CKD ont des taux d’hémoglobine en dehors des valeurs cibles recommandées, leur laissant souvent des symptômes débilitants » qui peut rendre les activités quotidiennes extrêmement difficiles.  » m’a dit Jonathan Barratt, Ph.D., FRCP, consultant néphrologue et professeur Mayer de médecine rénale à l’Université de Leicester, Royaume-Uni. « Les résultats de l’étude DOLOMITES démontrent la capacité du roxadustat à corriger et à maintenir les taux d’hémoglobine chez les personnes atteintes d’anémie CKD qui ne sont pas sous dialyse pendant 2 ans. »

En tant que premier inhibiteur de la prolyl hydroxylase (PH) induit par l’hypoxie (HIF) administré par voie orale, le roxadustat augmente les taux d’hémoglobine avec un mécanisme d’action différent de celui des agents stimulant l’érythropoïèse (ASE). En tant qu’inhibiteur du HIF-PH, le roxadustat active la réponse protectrice naturelle du corps à des niveaux réduits d’oxygène dans le sang. Cette réponse implique la régulation de multiples processus complémentaires qui favorisent une érythropoïèse coordonnée et augmentent la capacité de transport d’oxygène dans le sang.

« Les données de l’étude DOLOMITES complètent le corpus de preuves étayant l’efficacité du roxadustat chez les patients adultes atteints d’IRC souffrant d’anémie non dépendante de la dialyse, cette fois par rapport à un comparateur actif, la darbépoétine », a déclaré Bernhardt G Zeiher, MD, directeur. Médecin d’Astellas. . « Cette étude, conçue pour évaluer le nouveau mécanisme d’action du roxadustat pour corriger et maintenir les niveaux d’hémoglobine, renforce l’engagement d’Astellas à transformer la science innovante en valeur pour les patients et à répondre aux besoins médicaux non satisfaits des personnes vivant avec CKD et la complication supplémentaire de l’anémie. « 

Les présentations d’Astellas au Congrès virtuel ERA-EDTA 2020 comprennent:

Titre: Roxadustat pour le traitement de l’anémie chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique ne recevant pas de dialyse: une étude de phase 3, randomisée, ouverte, contrôlée et active (Résumé MO001)

Présentateur: Dr Jonathan Barratt, Université de Leicester, Royaume-Uni

  • Date / heure de la session: lundi 8 juin, de 8 h 54 à 9 h 07 CET

Titre: Effets ophtalmiques du roxadustat dans le traitement de l’anémie chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique en dialyse dans une étude comparative de phase 3, randomisée, en double aveugle, active (Résumé MO002)

Présentateur: Dr Yasir J. Sepah, Centre de recherche et de lecture en imagerie oculaire, Sunnyvale, Californie et Byers Eye Institute, École de Stanford de médecine, CA

  • Date / heure de la session: lundi 8 juin, de 9 h 07 à 9 h 17 CET

Titre: Effet d’une insuffisance rénale sévère ou d’une insuffisance rénale terminale sur la pharmacocinétique et la pharmacodynamique de Roxadustat, un inhibiteur de l’hydroxylase inductible par l’hypoxie orale (résumé SO052)

Présentateur: Dorien Groenendaal-van de Meent, Astellas Pharma Europe B.V.

  • Date / heure de la session: dimanche 7 juin, 15 h 57-16 h 07 CET

Titre: Une étude qualitative de la préférence des patients pour le traitement de l’anémie associée à une maladie rénale chronique (Résumé P0865)

  • Disponible sur le site Web du Congrès virtuel ERA-EDTA à partir du samedi 6 juin

À propos de l’essai DOLOMITES (Résumé MO001)

DOLOMITES est une étude de phase 3 randomisée, ouverte, contrôlée et active visant à évaluer l’efficacité et l’innocuité du roxadustat par rapport à la darbepoetin alfa dans le traitement de l’anémie chez les patients adultes atteints de néphropathie rénale chronique. L’étude a inclus 616 patients anémiques adultes atteints d’une maladie rénale chronique de stade 3-5, dont 323 ont reçu du roxadustat et 293 ont reçu de la darbepoetin alfa. La réponse dans la correction des taux d’hémoglobine a été définie comme la réalisation d’une variation de l’Hb ≥11g / dL et de l’Hb par rapport à BL de ≥1g / dL si BL Hb> 8g / dL, et la variation de BL des taux d’Hb de ≥2g / dL si BL Hb≤8g / dL. Pour plus d’informations sur cette étude, visitez www.clinicaltrials.gov [NCT02021318].une

À propos de l’IRC et de l’anémie

L’IRC est caractérisée par une perte progressive de la fonction rénale causée par des dommages aux reins à la suite de conditions telles que l’hypertension, le diabète ou des conditions inflammatoires immuno-régulées.2 À l’échelle mondiale, 1 personne sur 10 vit avec une IRC.3 Dans L’Europe , 1 personne sur 8 vit avec CKD,3 dont 1 sur 5 est atteint d’anémie; Ce taux augmente à 1 sur 2 chez les personnes atteintes de CKD plus sévère (stade 5 CKD).4 4 À l’échelle mondiale, l’IRC devrait devenir la cinquième cause de décès prématuré la plus courante d’ici 2040.5 5 Il s’agit d’un problème de santé critique dans le monde entier qui représente un besoin médical important et croissant non satisfait.

L’anémie est une complication courante de l’IRC,6 6 résultant d’une défaillance de la capacité des reins à produire de l’érythropoïétine, une détection réduite de l’oxygène et une augmentation de la carence en hepcidine et en fer à la suite d’une inflammation chronique. Elle est associée à une morbidité et une mortalité importantes dans les populations dialysées et non dialysées, augmentant à la fois en prévalence et en gravité à mesure que la maladie rénale s’aggrave.7 7 L’anémie CKD augmente le risque d’événements cardiovasculaires indésirables, aggrave les résultats rénaux et peut affecter négativement la qualité de vie des patients.8-10

À propos de Roxadustat

Roxadustat est approuvé et lancé pour le traitement de l’anémie associée à la MRC chez les Japon chez les patients dialysés (DD) et chez Chine à la fois chez les patients atteints de DD et avec NDD. Une demande supplémentaire de nouveau médicament (sNDA) a été déposée en Japon pour les patients atteints de NDD et une demande de nouveau médicament (NDA) a été soumise pour examen par la FDA américaine. Etats-Unis chez les patients atteints de DD et de NDD. Dans l’UE, une demande d’autorisation de mise sur le marché pour le roxadustat a été acceptée pour examen réglementaire pour les patients atteints de DD et de NDD.

Astellas et FibroGen collaborent au développement et à la commercialisation de roxadustat pour le traitement potentiel de l’anémie dans des territoires comprenant Japon, L’Europe , la Communauté des États indépendants, la moyen-Orient et Afrique du Sud. FibroGen et AstraZeneca collaborent au développement et à la commercialisation de roxadustat pour le traitement potentiel de l’anémie aux États-Unis. ETATS-UNIS, Chine et d’autres marchés des Amériques et Australie/ /Nouvelle Zélande autant que Asie du sud est.

À propos d’Astellas

Astellas Pharma Inc., basée à Tokyo, Japon, est une entreprise dédiée à l’amélioration de la santé des personnes dans le monde en fournissant des produits pharmaceutiques innovants et fiables. Pour plus d’informations, s’il vous plaît visitez https://www.astellas.com/en.

Astellas Caution Notes

Dans ce communiqué de presse, les déclarations faites concernant les plans, estimations, stratégies et convictions actuels et d’autres déclarations qui ne sont pas des faits historiques sont des déclarations prospectives sur les performances futures d’Astellas. Ces déclarations sont basées sur les hypothèses et convictions actuelles de la direction à la lumière des informations actuellement disponibles et impliquent des risques et incertitudes connus et inconnus. Divers facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux dont il est question dans les déclarations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres: (i) l’évolution des conditions économiques générales et des lois et réglementations relatives aux marchés pharmaceutiques, (ii) les fluctuations du taux de change, (iii) les retards dans le lancement de nouveaux produits, ( iv) l’incapacité d’Astellas à commercialiser efficacement les produits existants et nouveaux, (v) l’incapacité d’Astellas à continuer de rechercher et de développer efficacement des produits acceptés par les clients sur des marchés hautement concurrentiels, et (vi) les violations des droits de propriété intellectuelle d’Astellas par des tiers.

Les informations sur les produits pharmaceutiques (y compris les produits en cours de développement) incluses dans ce communiqué de presse ne sont pas destinées à constituer une publicité ou un avis médical.

Références

uneClinicaltrials.gov. Roxadustat dans le traitement de l’anémie chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique (IRC), non sous dialyse, par rapport à la darbépoétine alfa (dolomites). Disponible depuis: https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT02021318 [Dernieraccès:[Dernieraccès:[Últimoaccedido:[Lastaccessed:Juin 2020].

2Oeil A. Aborder le fardeau mondial des maladies rénales chroniques grâce à la recherche clinique et translationnelle. Association Trans Am Clin Climatol 2014; 125: 229-246.

3Société internationale de néphrologie. Maladie rénale chronique. Atlas mondial de la santé rénale 2017. Disponible depuis: www.theisn.org/global-atlas [Dernieraccès:[Dernieraccès:[Últimoaccedido:[Lastaccessed:Juin 2020].

4 4Dmitrieva O, de Lusignan S, Macdougall IC, et al. Association de l’anémie chez les patients de soins primaires atteints d’insuffisance rénale chronique: étude transversale de l’amélioration de la qualité des données des essais sur les maladies rénales chroniques (QICKD). BMC Nephrol 2013; 14:24.

5 5Institut de mesure et d’évaluation de la santé (IHME). Résultats de l’étude 2017 sur la charge mondiale de morbidité. Seattle, WA: IHME, 2018. Disponible sur: http://www.healthdata.org/sites/default/files/files/policy_report/2019/GBD_2017_Booklet.pdf [Dernieraccès:[Dernieraccès:[Últimoaccedido:[Lastaccessed:Juin 2020].

6 6McClellan W, Aronoff SL, Kline Bolton W et al. La prévalence de l’anémie chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique. Curr Med Res Opin 2004; 20: 1501–1510.

7 7Stauffer ME et Fan T. Prévalence de l’anémie dans les maladies rénales chroniques États-Unis. Un de plus 2014; 9: e84943.

8Mohanram A, Zhang Z, Shahinfar S et al. Anémie et maladie rénale terminale chez les patients atteints de diabète de type 2 et de maladie rénale. Kidney Int 2004; 66: 1131-1138.

9 9Weiner DE, Tighiouart H, Stark PC, et al. La maladie rénale comme facteur de risque de maladies cardiovasculaires récurrentes et de mortalité. Suis J Kidney Dis 2004; 44: 198-206.

dixEriksson D, Goldsmith D, Teitsson S et al. Enquête transversale chez les patients atteints d’IRC à travers L’Europe  décrivant l’association entre la qualité de vie et l’anémie. BMC Nephrol 2016; 17: 97.

Cision Voir le contenu original pour télécharger du multimédia:http://www.prnewswire.com/news-releases/roxadustat-demonstrates-non-inferiority-to-darbepoetin-in-phase-3-dolomites-study-of-anemia-in-non-dialysis-dependent-adult- patients atteints d’une maladie rénale chronique-301071723.html

SOURCE Astellas Pharma Inc.

Codes d’entreprise: Tokyo: 4503, OTC-PINK: ALPMY

Source: Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *