Economie des Biotech – Royalty Pharma cible une introduction en bourse de 1,96 milliard de dollars – Act-in-biotech

IPO

Dans un dossier réglementaire, Royalty Pharma plans indiqués d’offrir 70 millions d’actions à une fourchette de prix cible de 25 $ à 28 $ par action, ce qui se traduirait par une levée de 1,96 milliard de dollars pour son premier appel public à l’épargne (IPO). Le haut de gamme de cette fourchette donnerait à l’entreprise une valeur de marché de 16,67 milliards de dollars. S’il réussit, ce sera la plus importante introduction en bourse aux États-Unis cette année. Le plus important jusqu’ici a été le label Warner Music Group, qui a vendu 1,93 milliard de dollars lors de son introduction en bourse la semaine dernière.

Royalty Pharma acquiert des redevances biopharmaceutiques et fournit également des fonds pour soutenir les essais cliniques en échange de redevances futures. L’entreprise site Internet déclare: «Au cœur de notre stratégie d’investissement est d’acquérir des intérêts économiques dans des produits pharmaceutiques et biotechnologiques de premier plan et de détenir ces intérêts à long terme dans le cadre d’un portefeuille diversifié. Nous investissons largement dans toutes les catégories de produits et thérapeutiques pour saisir le modèle commercial fondamentalement attrayant de l’industrie pharmaceutique, tout en limitant l’exposition au risque de produit concentré typique de nombreuses sociétés biopharmaceutiques. »

Par exemple, l’entreprise annoncé aujourd’hui, elle avait conclu un accord avec la société allemande AiCuris Anti-infective Cures GmbH afin d’acquérir une redevance partielle sur Prevymis (letermovir) pour 220 millions de dollars. Prevymis est autorisé par Merck & Co. à Kenilworth, New Jersey.

Prevymis a été approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis en 2017, et un an plus tard en Europe et au Japon, pour la prévention de l’infection et de la maladie à CMV chez les adultes séropositifs pour le CMV recevant une greffe de cellules souches hématopoïétiques allogéniques à haut risque pour la réactivation du CMV.

«L’accord avec Royalty Pharma reflète le besoin médical majeur de médicaments anti-infectieux innovants et leur potentiel commercial, et nous permet de faire progresser notre portefeuille exclusif de nouveaux traitements contre les maladies infectieuses sans perdre la possibilité de participer aux revenus futurs de Prevymis», a déclaré Holger Zimmermann, PDG d’AiCuris.

De retour en mars, la royauté acquis La redevance du Massachusetts General Hospital sur Entyvio (vedolizumab) pour 94 millions de dollars. Entyvio est un anticorps monoclonal commercialisé par Takeda Pharmaceutical Company pour la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. Le médicament a été approuvé aux États-Unis en 2014 et est largement commercialisé dans plus de 60 pays.

«Grâce aux découvertes des chercheurs du Massachusetts General Hospital, Entyvio a amélioré la vie de centaines de milliers de patients atteints de MII», a déclaré Pablo Legorreta, fondateur et chef de la direction de Royalty Pharma, à l’époque. «Grâce à des transactions comme celle-ci, nous poursuivons notre objectif d’accélérer l’innovation et de rendre l’écosystème de recherche et développement en sciences de la vie plus efficace et plus productif.»

De leur côté, Chris Coburn, directeur de l’innovation chez Partners HealthCare, a expliqué leur implication, notant: «Grâce à cette transaction avec Royalty Pharma, nous pourrons accélérer notre investissement dans la découverte et la science au profit des patients du monde entier. Nos félicitations à la remarquable équipe de pathologistes qui a réalisé cette vision de l’amélioration des soins aux patients. »

Au premier trimestre de cette année, les revenus de Royalty Pharma ont augmenté de 15% pour atteindre 500,9 millions de dollars par rapport à la même période de l’année précédente. Le bénéfice d’exploitation a diminué de 16% pour s’établir à 361,4 millions de dollars au cours de la même période.

La redevance devrait figurer sur le Nasdaq sous le symbole RPRX.

Le portefeuille de redevances de Royalty comprend plus de 45 produits commerciaux, dont Imbruvica d’AbbVie et Johnson & Johnson, Tysabri d’Astellas et Pfizer, la franchise VIH de Gilead, Januvia de Merck, Promacta de Novartis et Kalydeco, Symdeko et Trikafta de Vertex.

Source: Source link