Economie des Biotech – CooperCompanies annonce ses résultats du deuxième trimestre 2020 – Act-in-biotech

SAN RAMON, Californie, 04 juin 2020 (GLOBE NEWSWIRE) – CooperCompanies (NYSE: COO) a annoncé aujourd’hui les résultats financiers du deuxième trimestre fiscal clos le 30 avril 2020.

  • Les revenus ont diminué de 20% en glissement annuel pour s’établir à 524,9 millions de dollars. Les revenus de CooperVision (CVI) ont baissé de 17% à 402,2 millions de dollars et les revenus de CooperSurgical (CSI) de 28% à 122,7 millions de dollars.
  • GAAP dilué par action de 0,23 $, en baisse de 2,22 $ ou 91% par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier.
  • Bénéfice dilué par action non conforme aux PCGR de 1,51 $, en baisse de 1,43 $ ou 48% par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier. Voir «Rapprochement des résultats GAAP et des résultats non-GAAP» ci-dessous.

Commentant les résultats, Albert White, président et chef de la direction de Cooper, a déclaré: «La pandémie COVID-19 a créé des défis sans précédent et je suis extrêmement fier de nos plus de 12 000 employés et de leur niveau d’engagement et de dévouement envers notre entreprise, leurs collectivités et leurs familles pendant cette période. Ils nous ont permis de maintenir nos activités solides afin que nous puissions continuer à soutenir nos clients et partenaires à travers le monde. Grâce à eux, nous sommes bien placés pour sortir de cette entreprise plus forte et plus dynamique . « 

Résultats d’exploitation du deuxième trimestre

  • Chiffre d’affaires 524,9 millions de dollars, en baisse de 20% par rapport au deuxième trimestre de l’année dernière, en baisse de 18% en devises constantes.
  • Marge brute 62% contre 66% au deuxième trimestre de l’année dernière. Sur une base non-GAAP, la marge brute a été de 66%, en baisse par rapport à 67% l’an dernier en raison des ventes et du mix de produits.
  • Marge opérationnelle de 5% contre 22% au deuxième trimestre de l’année dernière. Sur une base non conforme aux PCGR, la marge d’exploitation était de 17%, en baisse par rapport à 27% l’an dernier en raison de la baisse des marges brutes combinée à une augmentation des dépenses d’exploitation en pourcentage des ventes.
  • Charges d’intérêts de 12,8 millions de dollars, contre 18,5 millions de dollars au deuxième trimestre de l’an dernier. Sur une base non conforme aux PCGR, les intérêts débiteurs se sont élevés à 8,8 millions de dollars, comparativement à 18,5 millions de dollars l’an dernier en raison de la baisse des taux d’intérêt.
  • L’encours total de la dette à la fin du trimestre s’élevait à 1 899,3 millions de dollars, avec une trésorerie et des équivalents de trésorerie à la fin du trimestre de 79,8 millions de dollars. Ratio de levier ajusté (dette nette sur EBITDA ajusté) de 2,18x.
  • Les flux de trésorerie provenant des opérations de 25,8 millions de dollars contrebalancés par les dépenses en immobilisations de 89,3 millions de dollars ont donné lieu à des flux de trésorerie disponibles négatifs de 63,5 millions de dollars.

Résultats d’exploitation de CooperVision (CVI) du deuxième trimestre

  • Chiffre d’affaires de 402,2 millions de dollars, en baisse de 17% par rapport au deuxième trimestre de l’année dernière, en baisse de 15% en devises constantes.
  • Chiffre d’affaires par catégorie:
Devise constante
(En millions)% des revenus CVI% chg% chg
2Q202Q20y / yy / y
Torique$133,633%(14)%(13)%
Multifocale45,111%(9)%(7)%
Sphère à usage unique116,129%(14)%(13)%
Sphère non à usage unique, autre107,427%(25)%(24)%
Total$402,2100%(17)%(15)%
Devise constante
(En millions)% des revenus CVI% chg% chg
2Q202Q20y / yy / y
Amériques$149,638%(23)%(22)%
EMEA154,138%(15)%(11)%
Asie-Pacifique98,524%(dix)%(dix)%
Total$402,2100%(17)%(15)%
  • Marge brute 62% contre 66% au deuxième trimestre de l’année dernière. Sur une base non-GAAP, la marge brute était de 66%, contre 66% l’année dernière.

Résultats d’exploitation du deuxième trimestre de CooperSurgical (CSI)

  • Chiffre d’affaires de 122,7 millions de dollars, en baisse de 28% par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier, en baisse de 27% en monnaie constante.
  • Chiffre d’affaires par catégorie:
Devise constante
(En millions)% des revenus de CSI% chg% chg
2Q202Q20y / yy / y
Produits de bureau et chirurgicaux$69,657%(34)%(34)%
La fertilité53,143%(17)%(15)%
Total$122,7100%(28)%(27)%
  • Marge brute de 61% contre 67% au deuxième trimestre de l’année dernière. Sur une base non-GAAP, la marge brute a été de 65%, en baisse par rapport à 70% l’an dernier en raison des ventes et du mix de produits.

Autre

  • Au cours du deuxième trimestre de l’exercice 2020, la société a racheté 47,8 millions de dollars d’actions ordinaires, soit environ 160,8 milliers d’actions, dans le cadre du programme de rachat d’actions existant au prix moyen de 296,88 $. Le programme a une disponibilité restante de 359,7 millions de dollars et aucune date d’expiration.

Orientation pour l’exercice 2020

Compte tenu de l’incertitude sur les résultats financiers à court terme causée par la pandémie de COVID-19, la société ne fournit plus d’orientation pour l’exercice 2020.

Rapprochement des résultats PCGR et des résultats non PCGR

Pour compléter nos résultats financiers présentés selon les PCGR, nous utilisons des mesures non conformes aux PCGR qui, à notre avis, sont utiles pour comprendre nos résultats. Les mesures non conformes aux PCGR excluent les coûts que nous n’aurions généralement pas engagés autrement au cours des périodes présentées dans le cadre de nos activités poursuivies. Nos résultats financiers non conformes aux PCGR ne sont pas censés être considérés isolément ou comme un substitut à des mesures PCGR comparables et doivent être lus uniquement en conjonction avec nos états financiers consolidés préparés conformément aux PCGR. La direction utilise des mesures financières supplémentaires non conformes aux PCGR à l’interne pour comprendre, gérer et évaluer nos activités et prendre des décisions opérationnelles. Ces mesures non conformes aux PCGR font partie des facteurs que la direction utilise pour planifier et prévoir les périodes futures. Nous pensons qu’il est utile pour les investisseurs de comprendre les effets de ces éléments sur nos résultats d’exploitation consolidés. Nos mesures financières non conformes aux PCGR peuvent comprendre les ajustements suivants et, s’il y a lieu, les incidences fiscales connexes et les variations de revenu attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle:

  • Nous excluons l’effet de l’amortissement et de la dépréciation des actifs incorporels de nos résultats financiers non conformes aux PCGR. L’amortissement des actifs incorporels se reproduira dans les périodes futures; cependant, les montants sont affectés par le calendrier et la taille de nos acquisitions. La dépréciation des actifs incorporels est un coût non récurrent.
  • Nous excluons l’effet des frais d’acquisition et d’intégration et l’effet des frais de restructuration de nos résultats financiers non conformes aux PCGR. Ces dépenses diminuent généralement avec le temps par rapport aux acquisitions passées; toutefois, nous engagerons généralement des dépenses similaires dans le cadre de toute acquisition future. Nous avons engagé des dépenses importantes dans le cadre de nos acquisitions et également engagé certaines autres charges ou produits d’exploitation, que nous n’aurions généralement pas engagés autrement au cours des périodes présentées dans le cadre de nos activités poursuivies. Les frais d’acquisition et d’intégration comprennent les effets directs de la comptabilité d’acquisition, tels que l’augmentation de la juste valeur des stocks et des éléments tels que les frais de personnel des employés en transition, les autres frais liés aux employés acquis et les services professionnels liés à l’intégration. Les dépenses de restructuration comprennent des éléments tels que les indemnités de départ des employés, la rationalisation des produits, les installations et les autres coûts de sortie.
  • Nous excluons les autres charges ou dépenses et gains ou revenus exceptionnels ou inhabituels. Ceux-ci peuvent être variables et difficiles à prévoir, tels que certains frais de litige et les coûts de transition des produits, et ne sont pas ce que nous considérons comme typiques de nos activités poursuivies. Les investisseurs devraient envisager des mesures financières non conformes aux PCGR en plus, et non pas en remplacement ou supérieures aux mesures de performance financière préparées conformément aux PCGR.
  • Nous rapportons la croissance des revenus en utilisant la mesure financière non conforme aux PCGR de la devise constante afin que les résultats des revenus puissent être évalués en excluant l’effet des fluctuations des taux de change. Pour présenter ces informations, les revenus de la période en cours pour les entités déclarant des devises autres que le dollar des États-Unis sont convertis en dollars des États-Unis aux taux de change moyens pour la période correspondante de l’année précédente.
  • Nous définissons la mesure non conforme aux PCGR des flux de trésorerie disponibles comme les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation moins les dépenses en capital. Nous pensons que les flux de trésorerie disponibles sont utiles aux investisseurs comme mesure supplémentaire de liquidité car ils représentent les liquidités disponibles pour faire croître l’entreprise, faire des acquisitions stratégiques, rembourser la dette, racheter des actions ordinaires ou financer le dividende. La direction utilise les flux de trésorerie disponibles en interne pour comprendre, gérer, prendre des décisions opérationnelles et évaluer nos activités. De plus, nous utilisons les flux de trésorerie disponibles pour planifier et prévoir les périodes futures.
  • Nous excluons les gains et les pertes non réalisés et réalisés sur nos minoritéinvestissements car nous ne pensons pas que ces composantes des produits ou des charges ont une corrélation directe avec nos activités commerciales en cours ou futures.
THE COOPER COMPANIES, INC. ET FILIALES
Rapprochement de certains résultats GAAP avec des résultats non-GAAP
(En millions, sauf les montants par action)
(Non audité)
Trimestre terminé le 30 avril
2020202020192019
PCGRAjustementNon-GAAPPCGRAjustementNon-GAAP
Coût des ventes$201,4$(22,1)UNE$179,3$221,7$(7,6)UNE$214.1
Charges d’exploitation hors amortissement et gain sur vente d’un actif incorporel$261,0$(6,7)B$254,3$267,8$(5.1)B$262,7
Amortissement des actifs incorporels$33,9$(33,9)C$$36,9$(36,9)C$
Gain à la vente d’un actif incorporel$$$$(19,0)$19,0$
Charges d’intérêts$12,8$(4.0)E$8.8$18,5$$18,5
Autres dépenses, nettes$6.8$(4.3)F$2,5$0,3$$0,3
Provision (prestation) pour impôts sur le revenu$(2,5)$7,5g$5,0$5.7$6.3g$12,0
Bénéfice dilué par action$0,23$1,28$1,51$2,45$0,49$2,94
Actions diluées moyennes pondérées utilisées49,649,650,050,0
UNELe coût des ventes selon les PCGR de l’exercice 2020 comprend 22,1 millions de dollars principalement liés au COVID-19 et aux autres coûts liés à la fabrication, ce qui donne une marge brute de 62% selon les PCGR de 2020 par rapport à une marge brute de 66% hors PCGR de l’exercice 2020. Le coût des ventes selon les PCGR de l’exercice 2019 comprend 7,6 millions de dollars de coûts principalement liés aux acquisitions, à l’intégration et aux autres coûts liés à la fabrication, ce qui donne une marge brute PCGR de l’exercice 2019 de 66% par rapport à des marges brutes non GAAP de l’exercice 2019 de 67%.
BLes charges d’exploitation selon les PCGR de l’exercice 2020 se composaient de 6,7 millions de dollars, principalement liées aux activités d’intégration de CooperSurgical et aux coûts de mise en œuvre du Règlement sur les dispositifs médicaux européens (MDR). Les charges d’exploitation selon les PCGR de l’exercice 2019 comprenaient 5,1 millions de dollars, principalement liées aux activités d’intégration dans CooperSurgical et CooperVision.
CLa charge d’amortissement a été de 33,9 millions de dollars et de 36,9 millions de dollars pour les exercices 2020 et 2019, respectivement.
Le gain de l’exercice 2019 sur la vente d’une immobilisation incorporelle correspond à un gain comptabilisé dans CooperSurgical sur la vente d’un droit de distribution exclusif de Filshie Clip System. Les éléments A, B, C et D ont donné lieu à une marge d’exploitation GAAP de l’exercice 2020 de 5% par rapport à une marge d’exploitation non GAAP de l’exercice 2020 de 17% et une marge opérationnelle GAAP de l’exercice 2019 de 22% par rapport à l’exploitation non GAAP de l’exercice 2019 marge de 27%.
ELes intérêts débiteurs de l’exercice 2020 comprennent 4,0 millions de dollars liés à la radiation de frais d’émission de dette liés au remboursement et au refinancement de la facilité de crédit renouvelable de 2016 et du prêt à terme de 2017.
FLes autres charges de l’exercice 2020, nettes, comprennent 4,3 millions de dollars de charges sur certains investissements minoritaires.
gLes montants des exercices 2020 et 2019 représentent la variation nette de la provision (avantages) pour impôts sur le résultat qui résulte de l’incidence des ajustements ci-dessus.
THE COOPER COMPANIES, INC. ET FILIALES
Rapprochement de certains résultats GAAP avec des résultats non-GAAP
(En millions, sauf les montants par action)
(Non audité)
Six mois terminé le 30 avril
2020202020192019
PCGRAjustementNon-GAAPPCGRAjustementNon-GAAP
Coût des ventes$421.1$(30,6)UNE$390,5$431,3$(13,0)UNE$418,3
Charges d’exploitation hors amortissement et gain sur vente d’un actif incorporel$541,5$(14,3)B$527,2$538,8$(17,0)B$521,8
Amortissement des actifs incorporels$68,8$(68,8)C$$73,5$(73,5)C$
Gain à la vente d’un actif incorporel$$$$(19,0)$19,0$
Charges d’intérêts$24,4$(4.0)E$20,4$36,6$$36,6
Autres charges (produits), nettes$8,9$(4.3)F$4.6$(0,7)$$(0,7)
Provision (avantage) pour impôts sur le revenu$4.4$15,1g$19,5$(3,6)$19,4g$15,8
Bénéfice dilué par action$2,05$2.15$4,20$4.52$1,30$5.82
Actions diluées moyennes pondérées utilisées49,749,749,949,9
UNELe coût des ventes selon les PCGR de l’exercice 2020 comprend 30,6 millions de dollars principalement liés au COVID-19 et aux autres coûts liés à la fabrication, ce qui donne une marge brute de 64% selon les PCGR de 2020 par rapport à une marge brute de 67% hors PCGR de l’exercice 2020. Le coût des ventes selon les PCGR de l’exercice 2019 comprend 13,0 millions de dollars de coûts principalement liés aux acquisitions, à l’intégration et aux autres coûts liés à la fabrication, ce qui donne une marge brute PCGR de l’exercice 2019 de 66%, par rapport à une marge brute non GAAP de l’exercice 2019 de 67%.
BLes charges d’exploitation selon les PCGR de l’exercice 2020 se sont élevées à 14,3 millions de dollars, principalement liées aux activités d’intégration de CooperSurgical et aux coûts de mise en œuvre du règlement sur les dispositifs médicaux européens (MDR). Les charges d’exploitation selon les PCGR de l’exercice 2019 comprenaient des charges de 17,0 millions de dollars principalement liées aux activités d’acquisition et d’intégration dans CooperSurgical et CooperVision.
CLa charge d’amortissement s’est élevée à 68,8 millions de dollars et 73,5 millions de dollars pour les exercices 2020 et 2019, respectivement.
Le gain de l’exercice 2019 sur la vente d’une immobilisation incorporelle correspond à un gain comptabilisé dans CooperSurgical sur la vente d’un droit de distribution exclusif de Filshie Clip System. Les éléments A, B, C et D ont donné lieu à une marge opérationnelle PCGR de l’exercice 2020 de 12% par rapport à une marge opérationnelle non GAAP de l’exercice 2020 de 22%, et une marge opérationnelle PCGR 2019 de 20% par rapport à l’exploitation non GAAP de l’exercice 2019 marge de 27%.
ELes intérêts débiteurs de l’exercice 2020 comprennent 4,0 millions de dollars liés à la radiation de frais d’émission de dette liés au remboursement et au refinancement de la facilité de crédit renouvelable de 2016 et du prêt à terme de 2017.
FLes autres charges de l’exercice 2020, nettes, comprennent 4,3 millions de dollars de charges sur certains investissements minoritaires.
gLes montants des exercices 2020 et 2019 représentent la variation nette de la provision (avantage) pour impôts sur le résultat qui découle de l’incidence des ajustements ci-dessus.

Conférence téléphonique et webdiffusion

La société tiendra une conférence téléphonique aujourd’hui à 17 h 00 HE pour discuter de ses résultats financiers du deuxième trimestre 2020 et des développements actuels de l’entreprise. Le numéro d’appel en direct pour l’appel est le 855-643-4430 (États-Unis) / 707-294-1332 (international). Le mot de passe du participant pour l’appel est «Cooper». Une webdiffusion simultanée de l’appel sera disponible dans la section « Relations avec les investisseurs » du site Web de CooperCompanies à http://investor.coopercos.com et une transcription de l’appel sera archivée sur ce site pendant au moins 12 mois. Un enregistrement de l’appel sera disponible à partir de 20 h 00 HE le 4 juin 2020 jusqu’au 11 juin 2020. Pour écouter cet enregistrement, composez le 855-859-2056 (États-Unis) / 404-537-3406 (international) et entrez le code 7638545.

À propos de CooperCompanies

CooperCompanies (« Cooper ») est une société mondiale de dispositifs médicaux cotée en bourse sur le NYSE (NYSE: COO). Cooper opère à travers deux unités commerciales, CooperVision et CooperSurgical. CooperVision apporte une perspective rafraîchissante sur les soins de la vue avec un engagement à développer une large gamme de produits de haute qualité pour les porteurs de lentilles de contact et à fournir un soutien ciblé aux praticiens. CooperSurgical s’engage à faire progresser la santé des femmes, des bébés et des familles avec son portefeuille diversifié de produits et services axés sur les dispositifs médicaux et la fertilité et la génomique. Basée à San Ramon, en Californie, Cooper emploie plus de 12 000 personnes et vend des produits dans plus de 100 pays. Pour plus d’informations, s’il vous plaît visitez www.coopercos.com.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Déclarations relatives aux orientations, plans, perspectives, objectifs, stratégies, actions futures, événements ou performances et autres déclarations autres que des déclarations des faits historiques, y compris toutes les déclarations concernant l’impact attendu de la pandémie de COVID-19 en cours sur nos activités; et déclarations concernant les acquisitions, y compris la situation financière des sociétés acquises, la position sur le marché, le développement de produits et la stratégie commerciale, les synergies de coûts attendues, le calendrier et les avantages attendus de la transaction, les difficultés d’intégration des entités ou des opérations, ainsi que les estimations de nos entités et des entités acquises «Les dépenses futures, les ventes et le bénéfice dilué par action sont prospectifs. De plus, tous les énoncés concernant la croissance prévue de nos revenus, les effets prévus de tout rappel de produits, les conditions de marché prévues, les lancements de produits prévus et les résultats d’exploitation prévus et l’intégration de toute acquisition sont prospectifs. Pour identifier ces déclarations, recherchez des mots comme «croit», «perspective», «probable», «attend», «peut», «va», «devrait», «pourrait», «cherche», «entend», «planifie» , «  » estime « ou » anticipe « et des mots ou expressions similaires. Les déclarations prospectives dépendent nécessairement d’hypothèses, de données ou de méthodes qui peuvent être incorrectes ou imprécises et sont soumises à des risques et des incertitudes.

Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que nos résultats réels et nos actions futures diffèrent sensiblement de ceux décrits dans les déclarations prospectives, citons:

les effets de la pandémie de COVID-19 en cours et des perturbations économiques connexes et des nouvelles réglementations gouvernementales sur nos activités, nos résultats d’exploitation, nos flux de trésorerie et notre situation financière, y compris, mais sans s’y limiter, l’impact potentiel sur nos ventes, nos opérations et notre chaîne d’approvisionnement; des changements défavorables dans les affaires générales, régionales et politiques mondiales ou régionales, y compris l’impact de l’incertitude et de l’instabilité persistantes de certains pays, qui pourraient nuire à nos marchés mondiaux, et l’impact économique négatif potentiel et l’incertitude connexe causés par ces éléments, y compris mais sans s’y limiter, la pandémie de COVID-19 en cours et l’escalade des barrières commerciales mondiales, y compris des tarifs supplémentaires, par des pays comme la Chine; des changements défavorables dans les conditions politiques et économiques mondiales, et l’incertitude associée causée par le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne et son impact potentiel sur, entre autres, la circulation des biens et des matières dans notre chaîne d’approvisionnement, les approbations et exigences réglementaires supplémentaires, et augmentation des tarifs et des droits; les changements dans les lois fiscales ou leur interprétation et les changements dans les taux d’imposition statutaires, y compris, mais sans s’y limiter, les États-Unis, le Royaume-Uni et d’autres pays peuvent affecter notre imposition des bénéfices comptabilisés dans des juridictions étrangères et / ou avoir un impact négatif sur notre taux d’imposition effectif; les fluctuations des taux de change et des taux d’intérêt, y compris le risque de fluctuations de la valeur des devises ou des taux d’intérêt qui diminueraient nos revenus et nos bénéfices;

notre endettement à taux variable actuel et futur et les intérêts débiteurs associés sont affectés par des augmentations de taux, ce qui pourrait nuire à notre santé financière ou limiter notre capacité à emprunter des fonds supplémentaires; effets défavorables liés à l’acquisition, y compris l’incapacité à obtenir avec succès les revenus, les marges et les bénéfices attendus des acquisitions, les retards ou les coûts d’intégration et l’obligation d’enregistrer des ajustements importants à la juste valeur préliminaire des actifs acquis et des passifs pris en charge au cours de la période d’évaluation, requis approbations réglementaires pour une acquisition non obtenue ou retardée ou soumise à des conditions non prévues, impacts négatifs des modifications des contrôles comptables et des procédures de déclaration, des passifs éventuels ou des obligations d’indemnisation, effet de levier accru et manque d’accès au financement disponible (y compris le financement pour l’acquisition ou le refinancement de la dette que nous devons en temps opportun et à des conditions raisonnables); les coûts de mise en conformité et la responsabilité potentielle en rapport avec les lois américaines et étrangères et les réglementations en matière de santé relatives à la confidentialité et à la sécurité des informations de tiers, telles que la HIPAA et la California Consumer Privacy Act aux États-Unis et les exigences du General Data Protection Regulation en Europe, y compris mais non limité à ceux résultant de violations de la sécurité des données; une perturbation majeure dans les opérations de notre production, de la comptabilité et des rapports financiers, de la recherche et du développement, des installations de distribution ou de la chaîne d’approvisionnement des matières premières en raison de la pandémie de COVID-19 en cours, de l’intégration des acquisitions, des catastrophes d’origine humaine ou naturelle, des incidents de cybersécurité ou d’autres les causes; une perturbation majeure dans les opérations de nos installations de fabrication, de comptabilité et d’information financière, de recherche et développement ou de distribution en raison de problèmes technologiques, y compris ceux liés à la maintenance, aux améliorations ou aux déploiements, intégrations ou mises à niveau de nouveaux systèmes d’information; la consolidation du marché de gros clients à l’échelle mondiale par le biais de fusions ou d’acquisitions entraînant une plus grande proportion ou concentration de nos activités dérivant de moins de clients; des perturbations dans l’approvisionnement en matières premières, en particulier les composants utilisés pour fabriquer nos lentilles en silicone hydrogel; les nouvelles lois et réglementations des gouvernements américain et étranger, et les modifications des lois, réglementations et directives d’application existantes, qui affectent les domaines de nos opérations, y compris, mais sans s’y limiter, ceux affectant l’industrie des soins de santé, y compris l’industrie des lentilles de contact en particulier et le dispositif médical ou les industries pharmaceutiques en général, y compris, mais sans s’y limiter, le règlement de l’UE sur les dispositifs médicaux (MDR), le règlement de l’UE sur les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (IVDR) et la taxe d’accise sur les dispositifs médicaux en vertu de la US Affordable Care Act; les frais juridiques, les frais d’assurance, les frais de règlement et le risque d’une décision défavorable, d’une injonction prohibitive ou d’un règlement liés à la responsabilité du fait des produits, à la contrefaçon de brevet ou à tout autre litige; limitations des ventes suite à l’introduction de produits en raison d’une mauvaise acceptation du marché; les nouveaux concurrents, les innovations de produits ou les technologies, y compris, mais sans s’y limiter, les progrès technologiques des concurrents, les nouveaux produits et brevets obtenus par les concurrents et l’expansion des concurrents par le biais d’acquisitions; réduction des ventes, de la perte de clients et des coûts et dépenses liés aux rappels de produits et aux lettres d’avertissement; défaut de réception ou retards dans la réception des approbations réglementaires pour les produits; l’incapacité de nos clients et utilisateurs finaux à obtenir une couverture et un remboursement adéquats de tiers payeurs pour nos produits et services; l’obligation de prévoir un passif important, de radier ou d’accélérer l’amortissement d’un actif important, y compris le goodwill, d’autres actifs incorporels et des installations et équipements de fabrication inutilisés; le succès de nos activités de recherche et développement et d’autres projets de démarrage; dilution du résultat par action résultant d’acquisitions ou d’émissions d’actions; l’impact et les coûts engendrés par les changements de normes et de politiques comptables; les risques environnementaux, notamment l’augmentation de la législation environnementale et les effets plus larges du changement climatique; et d’autres événements décrits dans nos documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, y compris les sections «Affaires», «Facteurs de risque» et «Rapport de gestion et analyse de la situation financière et des résultats d’exploitation» du rapport annuel de la société sur formulaire 10-K pour l’exercice. pour l’exercice clos le 31 octobre 2019, ces facteurs de risque pouvant être mis à jour dans les dépôts trimestriels.

Nous avertissons les investisseurs que les déclarations prospectives ne reflètent notre analyse qu’à la date indiquée. Nous déclinons toute intention de les mettre à jour, sauf si la loi l’exige.

Contact:

Kim Duncan
Vice-président, relations avec les investisseurs et gestion des risques
925-460-3663
ir@cooperco.com

THE COOPER COMPANIES, INC. ET FILIALES
Bilans condensés consolidés

(En millions)
(Non audité)

30 avril 202031 octobre 2019
LES ATOUTS
LES ATOUTS
Actifs courants:
Trésorerie et équivalents de trésorerie79,889,0
Créances clients, nettes368,8435,3
Inventaires568,2506,9
Autres actifs courants149,4132,2
Le total des actifs courants1166,21163,4
Immobilisations corporelles, net1 196,11 132,1
Actifs liés aux droits d’utilisation des contrats de location-exploitation255,50,0
Bonne volonté2.400,02.428,9
Autres actifs incorporels, nets1 337,71405,3
Actifs d’impôt différé77,078,0
Autres actifs77,566,8
Total des actifs$6 510,0$6 274,5
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passifs courants:
Dette à court terme$554,5$563,7
Autres passifs courants470,8546,9
Total des passifs courants1 025,31.110,6
La dette à long terme1 344,81 262,6
Passifs d’impôts différés26,828,0
Impôt à long terme à payer158,9124,8
Passifs des contrats de location simple232,70,0
Passif de pension à payer et autres94,0119,9
Responsabilités totales2.882,52 645,9
Capitaux propres3 627,53 628,6
Total du passif et des capitaux propres$6 510,0$6 274,5

THE COOPER COMPANIES, INC. ET FILIALES
États consolidés des résultats

(En millions, sauf les montants par action)
(Non audité)

Trimestre terminé le 30 avrilSix mois terminés
30 avril
2020201920202019
Ventes nettes$524,9$654,3$1 171,1$1 282,4
Coût des ventes201,4221,7421.1431,3
Bénéfice brut323,5432,6750,0851.1
Frais de vente, généraux et administratifs237,2246,8495,5496,8
Frais de recherche et développement23,821,046,042,0
Amortissement des actifs incorporels33,936,968,873,5
Gain à la vente d’un actif incorporel(19,0)(19,0)
Produits d’exploitation28,6146,9139,7257,8
Charges d’intérêts12,818,524,436,6
Autres dépenses, nettes6.80,38,9(0,7)
Le revenu avant les impôts9.0128,1106,4221,9
Provision (prestation) pour impôts sur le revenu(2,5)5.74.4(3,6)
Bénéfice net attribuable aux actionnaires de Cooper$11,5$122,4$102,0$225,5
Résultat par action – dilué$0,23$2,45$2,05$4.52
Nombre d’actions utilisées pour calculer le résultat dilué par action49,650,049,749,9

Logo principal

Source: Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *