Biotech Europe- De nouvelles données provenant de l’extension en ouvert de l’étude HELP de phase 3 évaluent l’innocuité et l’efficacité à long terme de TAKHZYRO® (lanadelumab) dans la réduction des crises d’angio-œdème héréditaire – Act-in-biotech

OSAKA, Japon – (BUSINESS WIRE) – 6 juin 2020–

Takeda Pharmaceutical Company Limited ( TSE: 4502 / NYSE: TAK ) («Takeda») a annoncé aujourd’hui les résultats de deux nouvelles analyses intermédiaires des données de la Phase 3 HELP (Hereditary Angioedema Long-term Prophylaxis) Study ™ Open-label Extension (OLE). Les analyses suggèrent que TAKHZYRO ® (lanadelumab) est bien toléré et peut prévenir les attaques d’angio-œdème héréditaire (AOH) sur une période de traitement prolongée, avec une réduction soutenue et constante du taux d’attaque mensuel dans une gamme de sous-groupes de patients différents. Les données sont présentées au Congrès numérique 2020 de l’Académie européenne des allergies et de l’immunologie clinique (EAACI).

L’étude originale de phase 3 HELP a été menée sur 125 patients âgés de 12 ans et plus pendant 26 semaines, ce qui en fait la plus grande étude de prévention randomisée et contrôlée sur l’AOH, avec la plus longue durée de traitement actif à ce jour. 1 L’étude HELP OLE a été conçue pour évaluer l’innocuité à long terme (critère principal) et l’efficacité de TAKHZYRO jusqu’à 2,5 ans et a été achevée en novembre 2019. Ces analyses intermédiaires étaient basées sur des données collectées entre mai 2016 et août 2018 et comprenaient 109 patients renversés, qui ont été initialement évalués dans l’étude HELP, et 103 patients éligibles non retournés qui n’ont pas participé à l’étude initiale mais qui ont subi au moins une crise d’AOH en 12 semaines. Au moment des analyses intermédiaires, les patients recevaient un traitement d’une durée moyenne de 19,7 mois (0-26,1). 2,3,4

«Les attaques d’AOH sont imprévisibles, souvent douloureuses et peuvent être invalidantes pour les personnes vivant avec la maladie. Ces données sont passionnantes car elles nous aident à mieux comprendre le potentiel de TAKHZYRO pour fournir une prévention soutenue et réduire la fréquence des attaques à long terme, à travers une gamme de données démographiques sur les patients », a déclaré Donatello Crocetta, MD, Global Medical Head, Rare Immunology and Metabolic Diseases, Bureau médical en chef, Takeda. « Les analyses de l’étude HELP OLE complètent les preuves qui soutiennent TAKHZYRO comme une option de premier plan dans les traitements préventifs de l’AOH. »

Les résultats de l’étude HELP OLE ont montré que le profil d’innocuité de TAKHZYRO était cohérent avec les résultats originaux de l’étude HELP, avec des événements indésirables émergents liés au traitement (TEAE) survenant chez 50% des patients (n = 106). 5 De plus, les données de l’étude HELP OLE ont montré que l’efficacité de TAKHZYRO 300 mg administré par voie sous-cutanée toutes les deux semaines chez les patients en reconduction était conforme aux résultats originaux de l’étude HELP. Une réduction soutenue du taux d’attaque a été observée dans ce groupe, avec des taux d’attaque mensuels moyens numériquement plus faibles de 0,18 (n = 25) pendant la période de traitement prolongée de l’étude HELP OLE et de 0,26 (n = 25) à la fin de l’étude HELP . 6 Le profil d’efficacité des patients non-rollover était similaire à l’efficacité des patients rollover avec deux années d’expérience cumulée dans l’étude HELP et HELP Study OLE. La réduction médiane du taux d’attaque était cohérente dans tous les sous-groupes, y compris le sexe du patient, la race, le type d’AOH, l’âge, l’IMC, les antécédents de prophylaxie, les antécédents d’attaques laryngées et le taux d’attaque de base. 7

Dans l’étude, les ETEA se sont produites chez environ 95% des patients (N = 212) et étaient pour la plupart d’intensité légère ou modérée. Les TEAE liés au traitement qui ont été signalés chez plus de 5% des patients sont des douleurs au point d’injection (33,9% des patients [n=37] et 42,7% des patients non retournés [n=44]), érythème au site d’injection (11,9% des patients [n=13] et 15,5% des patients sans roulement [n=16]) et des ecchymoses au site d’injection (4,6% des patients renversés [n=5] et 9,7% des patients sans roulement [n=10]). 5

Le lanadelumab est bien toléré et efficace dans tous les sous-groupes de patients: résultats de l’étude d’extension en ouvert HELP; OAS 21 Contenu scientifique enregistré (# 1287)

Dans cette analyse intermédiaire, le traitement par TAKHZYRO 300 mg toutes les deux semaines a été bien toléré et a réduit efficacement les taux d’attaque sur une période de traitement prolongée pour différentes caractéristiques démographiques et pathologiques des patients. 7

Selon l’analyse intermédiaire, la réduction du taux d’attaque médian était constante quel que soit le sexe du patient (98,6% de réduction chez les hommes [n=69], 97,4% de femmes [n=143]; race (97,8% blanc [n=198], 95,9% non blanc [n=14]); Type AOH (97,6% type 1 [n=189], 97,4% type 2 [n=21]); âge (97,4% <18 ans [n=2]), 97,4% 18-40 ans [n=77], 98,4% 40-65 ans [n=103], 92,0% ≥65 ans [n=11]); IMC (98,5% normal [n=61], 97,5% d'embonpoint [n=60], 97,1% obèses [n=59]); antécédents d'utilisation de prophylaxie à long terme (97,2% d'utilisation de C1-INH [n=106], 97,1% sans LTP [n=87]); antécédents d'attaques laryngées (97,1% oui [n=130], 99,8% non [n=82]); et taux d'attaque de base (92,2% <1 attaque / mois [n=25], 100% 1- <2 attaques / mois [n=74], 98,1% 2- <3 attaques / mois [n=30], 96,5% ≥3 attaques / mois [n=83]). 7

Le profil d’innocuité de TAKHZYRO était comparable dans tous les sous-groupes, les événements indésirables émergents liés au traitement (EET) se produisant chez 50% des patients (n = 106) et le plus fréquent étant une légère douleur au site d’injection. 7

L’efficacité du lanadelumab est durable dans le temps: résultats de l’étude HELP et HELP OLE; OAS 21 Contenu scientifique enregistré (# 1096)

Selon l’analyse intermédiaire, le traitement par TAKHZYRO 300 mg toutes les deux semaines a démontré des réductions soutenues des taux d’attaque d’AOH chez les patients ayant reçu un traitement pendant une durée moyenne de 19,7 mois (0-26,1). 6

À la fin de l’étude HELP et au début de l’étude HELP OLE, les taux d’attaque moyens par mois chez les patients recevant TAKHZYRO 300 mg toutes les deux semaines variaient de 0,26 (n = 25) pour le groupe de traitement à 2,39 (n = 33) pour le groupe témoin. Pour les patients traités par TAKHZYRO 300 mg toutes les deux semaines dans l’étude HELP initiale, des réductions soutenues des crises d’AOH ont été observées dans l’étude HELP OLE, avec un taux d’attaque mensuel moyen de 0,18 (n = 25). 6

De même, d’autres réductions numériques ont également été montrées pour le nombre d’attaques nécessitant un traitement aigu et pour le taux d’attaques modérées ou sévères pour ce groupe ainsi que pour les patients recevant TAKHZYRO 300 mg toutes les quatre semaines dans l’étude HELP (n = 25). 6

Le profil d’efficacité des patients non-rollover était similaire à l’efficacité chez les patients rollover avec deux ans d’expérience cumulée dans l’étude HELP et HELP Study OLE. 6

Takeda présentera les analyses suivantes lors du Congrès numérique EAACI:

  • Une étude multicentrique ouverte de phase 3 évaluant le lanadelumab pour la prévention des crises d’œdème de Quincke héréditaires chez les patients pédiatriques: conception de l’étude SPRING; TPS 07 Contenu scientifique enregistré (# 1490)
  • Évaluation de l’efficacité à long terme du lanadelumab pour l’angio-œdème héréditaire dans la pratique clinique réelle: conception de l’étude ENABLE; PDS 06 Contenu scientifique enregistré (# 1126)
  • Efficacité du lanadelumab en situation réelle: résultats d’une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) en France pour le traitement de l’angio-œdème héréditaire de type 1/2; PDS 06 Contenu scientifique enregistré (# 1285)
  • La relation entre le traitement par prophylaxie à long terme et le taux d’attaque dans l’angio-œdème héréditaire (AOH): une étude multinationale d’examen des dossiers; PDS 06 Contenu scientifique enregistré (# 1216)
  • Normalisation spécifique au traitement de l’activité plasmatique de la kallikréine observée chez les patients atteints d’œdème de Quincke héréditaire (AOH); PDS 06 Contenu scientifique enregistré (# 708)
  • Un nouveau dosage des taches de sang séché de l’activité fonctionnelle de l’inhibiteur C1 chez les patients atteints d’œdème de Quincke héréditaire; DCPD 07 Contenu scientifique enregistré (# 675)
  • Mise en œuvre d’une nouvelle méthodologie basée sur le DBS pour diagnostiquer l’œdème de Quincke héréditaire chez des sujets souffrant de douleurs abdominales récurrentes d’étiologie peu claire – l’étude EHA internationale; OAS 21 Contenu scientifique enregistré (# 1475)
  • Étude pour évaluer le profil métabolomique de l’œdème de Quincke héréditaire et identifier les biomarqueurs candidats pour la surveillance de la maladie (étude HAEKA); PDS 06 Contenu scientifique enregistré (# 1360)
  • Efficacité de l’icatibant pour contrôler les symptômes des crises d’AOH dans la pratique clinique réelle; PDS 06 Contenu scientifique enregistré (# 1300)
  • Traitement des crises aiguës d’œdème de Quincke héréditaire dues à une carence en inhibiteur C1 avec l’icatibant chez les patients pédiatriques par rapport aux adultes: résultats de l’enquête Icatibant Outcome Survey; PDS 06 Contenu scientifique enregistré (# 1333)
  • Efficacité et sécurité à long terme de l’icatibant pour le traitement à la demande des crises d’œdème de Quincke héréditaires: 10 ans de l’enquête sur les résultats Icatibant; OAS 21 Contenu scientifique enregistré (# 1118)

Toutes les présentations sont disponibles pendant toute la durée du congrès numérique via le programme scientifique en ligne.

À propos de l’extension ouverte de l’étude HELP ™

La prolongation de l’étude ouverte (OLE) de l’étude HELP (Prophylaxie à long terme sur l’œdème de Quincke héréditaire) est une évaluation de l’efficacité et de l’innocuité à long terme de TAKHZYRO chez les patients atteints d’œdème de Quincke héréditaire (AOH) d’au moins 12 ans et plus. Deux cent douze patients ont reçu un traitement par TAKHZYRO au début de l’étude OLE (109 patients survolés initialement évalués dans l’étude HELP et qui ont continué dans l’OLE, et 103 patients éligibles qui n’ont pas participé à l’étude HELP mais qui ont connu au moins une attaque en 12 semaines). Les patients renversés ont reçu une dose de 300 mg de TAKHZYRO le jour 0, puis toutes les deux semaines après leur première attaque. Les patients non renversés ont été traités avec une dose de 300 mg toutes les deux semaines, à partir du jour 0. Cent quatre-vingt-treize participants ont terminé au moins 12 mois de traitement et 27 participants ont terminé au moins 24 mois de traitement au moment de l’intervalle analyses. 2,3,4

À propos de l’œdème de Quincke héréditaire

L’œdème de Quincke héréditaire (AOH) est une maladie génétique rare qui se traduit par des crises récurrentes d’œdème – gonflement – dans diverses parties du corps, notamment l’abdomen, le visage, les pieds, les organes génitaux, les mains et la gorge. L’enflure peut être débilitante et douloureuse. 8,9,10 Les attaques qui obstruent les voies respiratoires peuvent provoquer l’asphyxie et potentiellement mortelles. 8,9 AOH affecte environ 1 personne sur 50 000 dans le monde. Elle est souvent sous-reconnue, sous-diagnostiquée et sous-traitée. 8,11

À propos de TAKHZYRO ® (lanadelumab)

TAKHZYRO (lanadelumab) est indiqué pour la prévention systématique des crises récurrentes d’AOH chez les patients âgés de 12 ans et plus. TAKHZYRO est un anticorps monoclonal entièrement humain qui se lie spécifiquement et diminue l’activité de la kallikréine plasmatique. TAKHZYRO est produit dans des cellules d’ovaire de hamster chinois (CHO) par la technologie de l’ADN recombinant. 12

TAKHZYRO est formulé pour une administration sous-cutanée et a une demi-vie d’environ deux semaines chez les patients atteints d’AOH. TAKHZYRO est destiné à l’auto-administration ou à l’administration par un soignant, uniquement après une formation par un professionnel de la santé. 12

Informations de sécurité TAKHZYRO pour l’Europe

Veuillez consulter le résumé des caractéristiques du produit (RCP) de TAKHZYRO avant de prescrire.

Le traitement par TAKHZYRO doit être instauré sous la supervision d’un médecin expérimenté dans la prise en charge des patients atteints d’angio-œdème héréditaire (AOH). TAKHZYRO peut être auto-administré ou administré par un soignant uniquement après une formation sur la technique d’injection SC par un professionnel de la santé. 12

Contre-indication

Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients.

Avertissements et precautions

Traçabilité: afin d’améliorer la traçabilité des médicaments biologiques, le nom et le numéro de lot du produit administré doivent être clairement enregistrés.

Des réactions d’hypersensibilité ont été observées. En cas de réaction d’hypersensibilité sévère, l’administration de TAKHZYRO doit être arrêtée immédiatement et un traitement approprié doit être instauré.

Général: TAKHZYRO n’est pas destiné au traitement des crises aiguës d’AOH. En cas d’attaque d’AOH révolutionnaire, un traitement individualisé doit être instauré avec un médicament de secours approuvé. Il n’y a pas de données cliniques disponibles sur l’utilisation du lanadelumab chez les patients AOH ayant une activité C1-INH normale.

Interférence avec le test de coagulation: le lanadelumab peut augmenter le temps de thromboplastine partielle activée (aPTT) en raison d’une interaction du lanadelumab avec le test aPTT. Les réactifs utilisés dans le test de laboratoire aPTT initient la coagulation intrinsèque par l’activation de la kallikréine plasmatique dans le système de contact. L’inhibition de la kallikréine plasmatique par le lanadelumab peut augmenter l’aPTT dans ce test. Aucune des augmentations de l’APTT chez les patients traités par TAKHZYRO n’a été associée à des événements indésirables hémorragiques anormaux. Il n’y avait aucune différence dans le rapport international normalisé (INR) entre les groupes de traitement.

Teneur en sodium: ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par flacon, c’est-à-dire qu’il est essentiellement «sans sodium».

Les interactions

Aucune étude spécifique d’interaction médicamenteuse n’a été menée. Sur la base des caractéristiques du lanadelumab, aucune interaction pharmacocinétique avec les médicaments co-administrés n’est attendue.

Comme prévu, l’utilisation concomitante du médicament de secours inhibiteur de la C1 estérase entraîne un effet additif sur la réponse au lanadelumab-cHMWK basé sur le mécanisme d’action (MOA) du lanadelumab et de l’inhibiteur de la C1 estérase.

Immunogénicité

Le traitement par le lanadelumab a été associé au développement d’anticorps anti-médicament (ADA) émergents chez 11,9% (10/84) des sujets. Tous les titres d’anticorps étaient faibles. La réponse ADA était transitoire chez 20% (2/10) des sujets positifs pour l’ADA. 2,4% (2/84) des sujets traités au lanadelumab se sont révélés positifs pour les anticorps neutralisants.

Le développement de l’ADA, y compris les anticorps neutralisants dirigés contre TAKHZYRO, n’a pas semblé affecter négativement les profils pharmacocinétique (PK) et pharmacodynamique (PD) ou la réponse clinique.

Effets indésirables

L’effet indésirable le plus fréquemment observé (52,4%) associé à TAKHZYRO a été des réactions au site d’injection (ISR), notamment une douleur au site d’injection, un érythème au site d’injection et des ecchymoses au site d’injection. De ces ISR, 97% étaient d’intensité légère, 90% ont disparu en 1 jour après le début avec une durée médiane de 6 minutes.

Une réaction d’hypersensibilité (prurit léger et modéré, inconfort et picotements de la langue) a été observée (1,2%)

Très commun
(fréquence ≥1 / 10):

Réactions au site d’injection *

Commun
(≥1 / 100 à <1/10):

Hypersensibilité **, vertiges, éruption maclo-papuleuse, myalgie, alanine aminotransférase augmentée, aspartate aminotransférase augmentée.

* Les réactions au site d’injection comprennent: douleur, érythème, ecchymose, gêne, hématome, hémorragie, prurit, gonflement, induration, paresthésie, réaction, chaleur, œdème et éruption cutanée.

** L’hypersensibilité comprend: le prurit, l’inconfort et les picotements de la langue.

Pour le résumé des caractéristiques du produit de l’Union européenne, veuillez visiterhttps://www.ema.europa.eu/en/documents/product-information/takhzyro-epar-product-information—en.pdf.

Pour obtenir des informations de prescription complètes aux États-Unis, y compris l’indication approuvée et des informations de sécurité importantes, veuillez visiterhttps://www.shirecontent.com/PI/PDFs/TAKHZYRO—USA—ENG.pdf.

À propos de Takeda Pharmaceutical Company Limited

Takeda Pharmaceutical Company Limited ( TSE: 4502 / NYSE: TAK ) est un leader biopharmaceutique mondial, basé sur des valeurs et axé sur la R & D, dont le siège est au Japon, engagé à apporter une meilleure santé et un avenir meilleur aux patients en traduisant la science en médicaments hautement innovants. Takeda concentre ses efforts de R&D sur quatre domaines thérapeutiques: l’oncologie, les maladies rares, les neurosciences et la gastroentérologie (GI). Nous réalisons également des investissements ciblés en R&D dans les thérapies et vaccins dérivés du plasma. Nous nous concentrons sur le développement de médicaments hautement innovants qui contribuent à faire une différence dans la vie des gens en avançant la frontière de nouvelles options de traitement et en tirant parti de notre moteur et de nos capacités de R&D collaboratives améliorées pour créer un pipeline robuste et diversifié sur les modalités. Nos employés sont déterminés à améliorer la qualité de vie des patients et à travailler avec nos partenaires des soins de santé dans environ 80 pays.

Pour plus d’informations, visitez https://www.takeda.com.

Avis important

Aux fins du présent avis, «communiqué de presse» désigne le présent document, toute présentation orale, toute séance de questions et réponses et tout document écrit ou oral discuté ou distribué par Takeda Pharmaceutical Company Limited («Takeda») concernant ce communiqué. Ce communiqué de presse (y compris tout briefing oral et toute question-réponse y relative) n’est pas destiné à, et ne constitue, ne représente ou ne fait partie d’aucune offre, invitation ou sollicitation d’une offre d’achat, autrement acquérir, souscrire, échanger, vendre ou autrement disposer de tout titre ou solliciter un vote ou une approbation dans n’importe quelle juridiction. Aucune action ou autre titre n’est proposé au public par le biais de ce communiqué de presse. Aucune offre de valeurs mobilières ne doit être faite aux États-Unis, sauf en vertu d’un enregistrement en vertu de la loi américaine Securities Act de 1933, telle que modifiée, ou d’une dérogation. Ce communiqué de presse est donné (ainsi que toute autre information qui pourrait être fournie au destinataire) à condition qu’il soit destiné à être utilisé par le destinataire à des fins d’information uniquement (et non pour l’évaluation de tout investissement, acquisition, cession ou autre transaction). Tout manquement à ces restrictions peut constituer une violation des lois sur les valeurs mobilières applicables.

Les sociétés dans lesquelles Takeda détient directement et indirectement des investissements sont des entités distinctes. Dans ce communiqué, «Takeda» est parfois utilisé pour des raisons de commodité lorsque des références sont faites à Takeda et à ses filiales en général. De même, les termes «nous», «nos» et «nos» sont également utilisés pour désigner les filiales en général ou celles qui travaillent pour elles. Ces expressions sont également utilisées lorsqu’aucun objectif utile n’est atteint en identifiant la ou les sociétés particulières.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse et tout matériel distribué en relation avec ce communiqué de presse peuvent contenir des déclarations prospectives, des opinions ou des opinions concernant les activités futures de Takeda, sa position future et ses résultats d’exploitation, y compris des estimations, des prévisions, des objectifs et des plans pour Takeda. Sans limitation, les déclarations prospectives comprennent souvent des mots tels que «cibles», «plans», «croit», «espère», «continue», «attend», «vise», «a l’intention», «assure», « »,« Peut »,« devrait »,« voudrait »,« pourrait »« anticiper »,« estimations »,« projets »ou expressions similaires ou le négatif de celles-ci. Ces déclarations prospectives sont basées sur des hypothèses concernant de nombreux facteurs importants, dont les suivants, qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus par les déclarations prospectives: les circonstances économiques entourant l’activité mondiale de Takeda, y compris les conditions économiques générales au Japon et aux États-Unis; pressions et développements concurrentiels; modifications des lois et règlements applicables; le succès ou l’échec des programmes de développement de produits; les décisions des autorités réglementaires et leur calendrier; les fluctuations des taux d’intérêt et des taux de change; les allégations ou préoccupations concernant l’innocuité ou l’efficacité des produits commercialisés ou des produits candidats; l’impact des crises sanitaires, comme la nouvelle pandémie de coronavirus, sur Takeda et ses clients et fournisseurs, y compris les gouvernements étrangers dans les pays où Takeda opère, ou sur d’autres facettes de ses activités; le calendrier et l’impact des efforts d’intégration post-fusion avec les sociétés acquises; la capacité de céder des actifs qui ne sont pas essentiels aux activités de Takeda et le calendrier de ces désinvestissements; et d’autres facteurs identifiés dans le dernier rapport annuel sur formulaire 20-F de Takeda et dans les autres rapports de Takeda déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, disponibles sur le site Web de Takeda à l’adresse suivante: https://www.takeda.com/investors/reports/sec-filings/ ou à www.sec.gov. Takeda ne s’engage à mettre à jour aucun des énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse ou tout autre énoncé prospectif qu’il pourrait faire, sauf si la loi ou la règle de la bourse l’exige. Les performances passées ne sont pas un indicateur des résultats futurs et les résultats ou déclarations de Takeda dans ce communiqué de presse peuvent ne pas être indicatifs et ne constituent pas une estimation, une prévision, une garantie ou une projection des résultats futurs de Takeda.

1 Banerji A, Riedl MA, juge Bernstein, et al; pour les enquêteurs HELP. Effet du lanadelumab par rapport au placebo sur la prévention des crises d’œdème de Quincke héréditaire: un essai clinique randomisé. JAMA. 2018; 320 (20): 2108-2121.

2 K. Paes, Craig T, le juge Bernstein, Longhurst HJ, et al; pour les enquêteurs de l’étude HELP OLE. Efficacité du lanadelumab chez les patients atteints d’œdème de Quincke héréditaire avec ou sans utilisation antérieure de prophylaxie à long terme: résultats provisoires de l’étude d’extension HELPOpen-Label. AAAAI 2020.

3 Banerji A, Riedl MA, Tachdjian R, et al; pour les enquêteurs de l’étude HELP OLE. Réduction cohérente du taux d’attaque d’AOH avec le lanadelumab quelle que soit la fréquence d’attaque de référence: résultats provisoires de la phase 3 de l’étude ouverte HELP Extension (OLE). AAAAI 2020. Résumé # 319.

4 Riedl MA, Johnston DT, Lumry WR, et al. Statut sans attaque des patients atteints d’œdème de Quincke héréditaire (AOH) pendant un traitement prolongé par le Lanadelumab dans l’étude HELP OLE. AAAAI 2020.

5 Johnston DT, Banerji A, infirmière C, et al; pour les enquêteurs de l’étude HELP OLE. Innocuité à long terme du lanadelumab dans l’œdème de Quincke héréditaire (AOH): résultats provisoires de l’étude HELP OLE. ACAAI 2019.

6 Kiani S et al. L’efficacité du lanadelumab est durable dans le temps: résultats de l’étude HELP et de HELP OLE. EAACI 2020. OEA 21 Contenu scientifique enregistré # 1096

7 Maurer M et al. Le lanadelumab est bien toléré et efficace dans tous les sous-groupes de patients: résultats de l’étude d’extension en ouvert HELP. EAACI 2020. OEA 21 Contenu scientifique enregistré # 1287

8 Cicardi M, Bork K, Caballero T, et al; au nom de HAWK (Hereditary Angioedema International Working Group). Recommandations fondées sur des preuves pour la prise en charge thérapeutique de l’angio-œdème en raison d’une carence héréditaire en inhibiteur de C1: rapport de consensus d’un groupe de travail international. Allergie. 2012; 67 (2): 147-157.

9 Zuraw BL. Angioedème héréditaire. N Engl J Med. 2008; 359 (10): 1027-1036.

10 Banerji A. Le fardeau de la maladie chez les patients atteints d’œdème de Quincke héréditaire. Ann Allergy Asthma Immunol. 2013; 111 (5): 329-336.

11 Longhurst HJ, Bork K. Angioedème héréditaire: causes, manifestations et traitement. Br J Hosp Med. 2006; 67 (12): 654-657.

12 TAKHZYRO (lanadelumab) Résumé européen des caractéristiques du produit.

Voir la version source sur businesswire.com:https://www.businesswire.com/news/home/20200606005007/en/

CONTACT: Médias japonais

Kazumi Kobayashi

kazumi.kobayashi@takeda.com

+81 (0) 3-3278-2095Médias hors du Japon

Emily Bunting

emily.bunting@takeda.com

+41 79 866 9703

MOT-CLÉ: JAPON ASIE PACIFIQUE

MOT-CLÉ DE L’INDUSTRIE: BIOTECHNOLOGIE SANTÉ GÉNÉTIQUE ESSAIS CLINIQUES PHARMACEUTIQUES

SOURCE: Takeda Pharmaceutical Company Limited

Copyright Business Wire 2020.

PUB: 06/06/2020 03:05 AM / DISQUE: 06/06/2020 03:05 AM

http://www.businesswire.com/news/home/20200606005007/en

Source: Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *