Biotech Etats-Unis – VisionCare, Inc. nomme Thomas Ruggia comme nouveau PDG – Act-in-biotech

SARATOGA, Californie – (FIL D’AFFAIRES) – VisionCare, Inc. (« VisionCare »), développeur de prothèses visuelles avancées pour le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), a annoncé aujourd’hui que Thomas Ruggia a été nommé nouveau président-directeur général de la société, à compter du 6 juillet 2020. M. Ruggia quitte une entreprise du Fortune 50 pour mener VisionCare dans une nouvelle ère où une population plus large de personnes âgées vivant avec des formes de cécité dévastatrices a un accès accru à leur technologie innovante et le seul traitement chirurgical approuvé par la FDA pour la dégénérescence maculaire, l’implant de télescope et le traitement CentraSight programme.

Ce communiqué de presse présente le multimédia. Voir le communiqué complet ici: https://www.businesswire.com/news/home/20200706005323/en/

Thomas Ruggia est le nouveau PDG de VisionCare, Inc. (Photo: Business Wire)

Thomas Ruggia est le nouveau PDG de VisionCare, Inc. (Photo: Business Wire)

«Nous sommes ravis d’accueillir Tom chez VisionCare. Ses près de 20 ans d’expérience en ophtalmologie lui confèrent une compréhension complète et nuancée de l’environnement des soins de santé aux États-Unis et à l’étranger, ainsi qu’une expérience significative dans le développement et la commercialisation de produits de vision avec des structures réglementaires et tarifaires différentes », a déclaré Richard Powers, vice-président exécutif. «Tom apporte une nouvelle énergie à VisionCare à un moment charnière où nous sommes sur le point d’élargir la portée et l’attrait du programme de traitement CentraSight.»

Avant de rejoindre VisionCare, M. Ruggia a passé cinq ans chez Johnson & Johnson, travaillant chez Johnson & Johnson Vision et The Janssen Pharma Co, respectivement. Plus récemment, chez Johnson & Johnson Vision, il était vice-président de l’expérience client WW et des maladies des surfaces oculaires, responsable de deux équipes commerciales mondiales travaillant dans la stratégie client, le service client et le service technique sur le terrain. Chez Janssen, il était le leader de la stratégie commerciale en ophtalmologie affecté à un actif en développement pour AMD. Auparavant, M. Ruggia a passé quatorze ans chez Alcon, une division de Novartis, occupant divers postes de vente et de marketing en ophtalmologie avec une responsabilité croissante. Il a obtenu un baccalauréat ès sciences du Collège du New Jersey en 1998.

«Pendant près de deux décennies, j’ai eu la chance, grâce à mon travail, d’être témoin de l’impact direct de l’introduction de technologies, d’appareils et de thérapies améliorant la vision sur la qualité de vie des personnes malvoyantes dans le monde», a déclaré M. Ruggia. «Je saisis l’opportunité de diriger et de développer VisionCare pour servir un plus grand bassin de patients. J’ai hâte de communiquer davantage sur nos plans pour développer davantage notre nouvelle technologie et introduire un système de livraison amélioré qui améliorera l’expérience chirurgicale du patient et du fournisseur. »

Wolfgang Tolle, qui a récemment été PDG et président exécutif du conseil d’administration, a quitté VisionCare pour se concentrer sur de nouvelles opportunités.

À propos de CentraSight et de l’implant du télescope

Le télescope miniature implantable (par le Dr Isaac Lipshitz) est indiqué pour l’implantation monoculaire pour améliorer la vision chez les patients qui répondent aux exigences d’âge et avec une déficience visuelle sévère à profonde stable (acuité visuelle à distance la mieux corrigée 20/160 à 20/800) causée par scotomes centraux bilatéraux (zones aveugles) associés à la DMLA terminale.

Ce niveau de déficience visuelle constitue une cécité légale (légale). Plus petit qu’un pois, le télescope est implanté dans un œil lors d’une intervention chirurgicale ambulatoire. Dans l’œil implanté, le dispositif rend des images de vision centrale agrandies sur une large zone de la rétine pour améliorer la vision centrale, tandis que l’œil non opéré fournit une vision périphérique pour la mobilité et l’orientation. L’implant de télescope fait partie du programme de traitement CentraSight, qui a été conçu pour aider les patients à suivre les étapes nécessaires pour un diagnostic correct, une évaluation chirurgicale et des soins postopératoires.

L’implant de télescope n’est pas un remède contre la DMLA en phase terminale. Comme pour toute intervention médicale, des risques et complications potentiels existent avec l’implant du télescope. Les effets secondaires possibles comprennent une diminution de la vision ou un gonflement de la cornée altérant la vision. Les risques et les avantages associés à l’implant de télescope sont discutés dans le Livret d’information pour les patients disponible à www.CentraSight.com et sera évalué avec chaque patient qui pourrait être un candidat pour cette étude.

Les patients et les médecins peuvent trouver plus d’informations sur l’implant du télescope et le programme de traitement associé en visitant www.CentraSight.com ou appelez au 1-877-997-4448.

Voir la version source sur businesswire.com: https://www.businesswire.com/news/home/20200706005323/en/

Source: Source link