Biotech en Asie – Le Département des produits pharmaceutiques propose de superviser le régulateur des médicaments – Act-in-biotech

New Delhi: le Département de Médicaments (DoP) a proposé que la supervision de la Central Drugs Standard Control Organisation (CDSCO) lui soit transférée, le gouvernement prévoyant une refonte majeure de la autorité pharmaceutique. Selon les médias, des inquiétudes avaient été exprimées au plus haut niveau du gouvernement quant à la capacité du cadre réglementaire à répondre aux demandes de l’industrie et des scientifiques, déclenchant la décision de réorganiser l’autorité pharmaceutique.

le Secrétaire de cabinet avait constitué un comité chargé de réformer le système de réglementation des médicaments sous la présidence de Rajesh Bhushan, qui succédera en tant que secrétaire à la santé à l’actuel secrétaire à la santé Preeti Soudan après trois mois. Le comité se réunira vendredi, selon l’ordre consulté par ET.

réorganiser

Le DoP est d’avis que, puisqu’il traite avec l’industrie pharmaceutique, le CSDCO devrait relever de sa compétence. Selon le DoP, cela réduira les délais inutiles pour l’approbation d’un médicament ou d’un vaccin. «Il existe plusieurs agences impliquées dans le cadre réglementaire pour l’approbation d’un médicament / vaccin. Le DoP est également régi par la National Pharmaceutical Pricing Authority », a déclaré un responsable gouvernemental, qui n’a pas souhaité être identifié. «Il est d’autant plus logique que le département pharmaceutique prenne en charge la réglementation des médicaments. Le DoP a suggéré que le CDSCO soit transféré sous sa responsabilité. »

Vendredi, des représentants du ministère de la Santé, un co-secrétaire du DoP, des responsables du département de biotechnologie, du CDSCO et de l’ICMR et des dirigeants de l’industrie pharmaceutique assisteront à la réunion du vendredi.

Source: Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *