Biotech Canada- Reprise de la chirurgie réparatrice: donner la priorité à la chirurgie orthopédique à l’échelle nationale – Act-in-biotech

MONTRÉAL, 21 mai 2020 / CNW Telbec / – À mesure que la pandémie de COVID-19 se stabilise et que les hôpitaux commencent à planifier les chirurgies qui ont été reportées, les chirurgiens et les décideurs devront relever des défis continus en matière de priorisation des soins jusqu’à ce que notre système de santé soit entièrement rouvert. La pandémie a entraîné une chirurgie différée pour des milliers de patients orthopédiques en attente d’une intervention chirurgicale de restauration urgente Canada. Ces retards dans les soins ont entraîné une douleur et une souffrance incommensurables pour les patients. Comme divers gouvernements provinciaux trient maintenant l’accès aux soins pendant la reprise graduelle des activités, le Association Canadienne d’Orthopédie plaide pour les dizaines de milliers de patients orthopédiques dont l’accès aux traitements altérant la qualité de vie a été différé.

Une épidémie dans une pandémie: Les listes d’attente pour les soins orthopédiques augmentent régulièrement Canada avant cette pandémie. En raison de la pandémie de COVID-19, l’augmentation des listes d’attente a rapidement dépassé, par ordre d’importance, la capacité des chirurgiens orthopédistes à les gérer sans avoir accès à un temps opératoire juste et équitable. Cette nouvelle vague de soins non dispensés submergera notre système de soins de santé si le manque d’accès aux procédures électives n’est pas contrôlé.

Conséquences involontaires du report des soins orthopédiques électifs: Un accès différé à la chirurgie a des conséquences graves pour les patients, notamment une aggravation de la crise des opioïdes, une exacerbation des problèmes de santé mentale, une aggravation des troubles comorbides due à l’inactivité et une incapacité à réintégrer le marché du travail après une aggravation du handicap.

« Le fait de retarder davantage la chirurgie orthopédique réparatrice critique n’est pas une bonne politique de santé, mais plutôt un échec horrible pour les patients en détresse. Canada large. » – Dr. Mark Glazebrook, Président de l’ACO

Optimiser les résultats pour tous les patients: Le COA suggère d’instituer des mesures qui permettront à la fois de sauver des vies et l’énorme arriéré des procédures de réparation. Plusieurs options potentielles existent, du déplacement des patients COVID-19 vers des institutions non traditionnelles comme les hôtels, jusqu’à la désignation de certains centres comme hôpitaux COVID-19, tout en reprenant l’activité chirurgicale dans les hôpitaux non-COVID-19. Accorder aux chirurgiens et aux anesthésistes des privilèges d’exploitation dans des centres autres que COVID-19, prolonger les délais de chirurgie et recruter des centres de chirurgie privés peut aider à gérer un arriéré de patients prévu et insurmontable.

Avant la pandémie de COVID-19, les patients orthopédiques étaient confrontés aux temps d’attente les plus longs parmi toutes les spécialités chirurgicales. La pandémie a aggravé la situation. Les chirurgiens orthopédistes sont unis dans tous les efforts pour défendre leurs patients afin d’éviter la crise imminente en fournissant des soins en temps opportun.

À propos de l’Association canadienne d’orthopédie: le Association Canadienne d’Orthopédie (COA) est une association professionnelle à but non lucratif représentant les intérêts des chirurgiens orthopédistes Canada. La mission de l’ACO est de servir la profession et de promouvoir l’excellence en santé orthopédique et musculo-squelettique pour les Canadiens. En conséquence, nos objectifs sont de fournir Canada avec des chirurgiens exceptionnels et dévoués et veiller à ce que des ressources adéquates et accessibles soient disponibles pour les Canadiens.

SOURCE Association canadienne d’orthopédie (COA)

Source: Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *