Biotech Afrique- Le MAScIR de Rabat produira 10 000 kits de diagnostic COVID-19 avant juillet – Act-in-biotech

Rabat – Après avoir obtenu l’approbation internationale pour son 100% made in Maroc COVID-19[feminine kits de diagnostic, la Fondation marocaine basée à Rabat pour les sciences avancées, l’innovation et la recherche (MAScIR) a annoncé mercredi son intention de fabriquer 10 000 kits avant la fin du mois de juin.

Lors d’une conférence de presse le 3 juin, le directeur général de MAScIR, Nawal Chraibi, a déclaré fondations L’équipe de biotechnologie médicale travaillait sur le kit depuis que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrit le COVID-19 comme une pandémie le 12 mars.

Le centre de biotechnologie médicale de MAScIR abrite dix ans de recherche sur le développement de kits de diagnostic moléculaire pour les maladies infectieuses et les cancers au Maroc et en Afrique. Chraibi a déclaré que MAScIR a conçu le kit de diagnostic COVID-19 «en un temps record» et que le kit a obtenu l’approbation internationale «en raison de sa composition, de ses caractéristiques et de sa sensibilité après avoir été comparé aux kits de routine utilisés dans les laboratoires nationaux de référence».

Le directeur général a expliqué que « lors de la validation du kit dans notre laboratoire, il a fait l’objet d’essais cliniques sur un échantillon de 450 patients atteints de COVID-19 », renforçant ainsi son efficacité. Chraibi a déclaré que l’objectif de la fondation était de fabriquer 10 000 kits avant juillet, puis de développer un système de production plus substantiel pour couvrir la demande nationale.

Les chercheurs du centre de biotechnologie médicale MAScIR et les membres de l’équipe de conception du kit, les médecins Abdeladim Moumen, Zineb Qmichou, Imane Abdellaoui Maane, Hassan Ait Benhassou, Hicham El Hadi et Hassan Sefrioui, se sont déclarés satisfaits de l’innovation 100% marocaine.

« Ce kit, qui a nécessité une période de travail de 2 mois, a connu trois étapes principales, à savoir l’extraction de l’acide ribonucléique (ARN) du virus SARS-COV 2, la transcriptase inverse ainsi que l’amplification de la détection du virus », a expliqué l’équipe. .

Une fois développé, le kit de diagnostic COVID-19 a subi une série de processus de validation dans des centres biologiques et virologiques nationaux et internationaux, dont l’Institut Pasteur de Paris. L’approbation place la conception marocaine au même niveau que les kits de test COVID-19 dans une utilisation internationale, a déclaré MAScIR.

Quand MAScIR a annoncé la vérification du kit le 31 mai, la fondation a remercié les pouvoirs publics, notamment les ministères de l’intérieur, de l’économie et de la santé, pour leur soutien au projet.

La Fondation a également remercié les Forces armées royales marocaines, la Gendarmerie royale, l’Institut national d’hygiène, les directeurs et scientifiques des laboratoires nationaux, la Direction des médicaments et de la pharmacie et le CHU de Casablanca. L’université a ouvert ses laboratoires à Rabat, Casablanca, Marrakech et Meknès pour aider MAScIR à développer le projet.

MAScIR a été créé en 2007 dans le but de promouvoir des centres de recherche et développement au Maroc qui répondent aux besoins médicaux et biologiques du pays.

Au cours de ses 12 années d’activité, MAScIR a déposé 180 brevets avec des extensions au niveau régional africain, produit 650 articles scientifiques dans des revues de renommée internationale et mené plus de 100 projets avec des industriels nationaux et étrangers.

Lisez aussi: La Fondation marocaine présente un respirateur à IA 100% marocain

Source: Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *